img_top_index Labo'Life

FAQ  - Médicaments de Micro-Immunothérapie

Médicaments Labo'Life – Information générale

  1. Est-ce un médicament ?
  2. Qu’est-ce que ce médicament ?
  3. Comment dois-je conserver mes médicaments ?
  4. La notice ne dit pas à quoi cela sert, pourquoi ?
  5. Quels sont les effets secondaires du traitement ?
  6. Est-ce que je peux arrêter mon traitement allopathique quand je prends de la Micro-Immunothérapie ?

Médicaments Labo’Life - Production

  1. Comment est-ce fabriqué ?
  2. D’où proviennent les matières premières ?
  3. Les composants sont-ils dangereux ? J’ai lu qu’il y avait des interférons et du Tumor Necrosis Factor dans la composition du produit.

Médicaments Labo’Life – Présentation

  1. Il y a des numéros sur le blister. Pourquoi ?
  2. Pourquoi y a-t-il des gélules de couleurs différentes ?
  3. J’avais des gélules bleues, maintenant j’ai des rouges…

Médicament Labo’Life - Qui peut prendre des médicaments de Micro-Immunothérapie ?

  1. Les enfants peuvent-ils prendre les médicaments Labo’Life ?
  2. Je suis enceinte, puis-je prendre ce médicament ?
  3. J’ai une intolérance au lactose, puis-je prendre les médicaments Labo’Life ?

Médicament Labo’Life – Prise

  1. Comment prendre ce médicament ?
  2. Quand faut-il prendre ce médicament ?
  3. Pourquoi sous la langue ?
  4. Pourquoi prendre un traitement de Micro-Immunothérapie à jeun ?
  5. Les gélules sont difficiles à ouvrir, comment faire ?
  6. Je renverse toujours un peu de globules quand j’ouvre ma gélule, je n’ai donc plus la dose, est-ce grave ?
  7. J’ai avalé les capsules en entier. Est-ce mauvais ?
  8. J’ai inversé deux gélules, est-ce grave ?
  9. Mon médecin m’a dit de prendre trois gélules par jour, comment dois-je faire ?
  10. J’ai plusieurs traitements homéopathiques, comment dois-je les prendre ?
  11. Puis-je prendre mon médicament le soir ?
  12. Y a-t-il des interactions avec la nourriture ou les boissons ?
  13. Cela fait 10 jours que je prends le traitement et je me sens beaucoup plus mal. Est-ce normal ?

Médicaments Labo’Life - Commande

  1. Ai-je besoin d’une ordonnance (prescription) pour disposer d’un traitement Labo’Life ?
  2. Où puis-je commander mes médicaments ?
  3. Puis-je vous commander mes médicaments ?

Médicaments Labo'Life – Information générale

  1. Est-ce un médicament ?

Oui, les médicaments Labo’Life sont des médicaments à part entière. Ils sont notifiés, conformément aux différentes législations pharmaceutiques des pays producteurs et distributeurs. Les médicaments Labo’Life ne sont d’ailleurs disponibles que dans les pharmacies, et en aucun cas dans le commerce.

  1. Qu’est-ce que ce médicament ?

Les médicaments fabriqués par le laboratoire Labo’Life sont des médicaments de Micro-Immunothérapie qui rentrent dans la catégorie des médicaments homéopathiques en ce qui concerne leur mode de fabrication, mais qui utilisent des souches (matières premières) de type immunologique.

  1. Comment dois-je conserver mes médicaments ?

Les médicaments de Micro-Immunothérapie doivent être conservés à température ambiante, c’est-à-dire entre 20 et 25° C, à l’abri de la lumière et de l’humidité. Il est donc déconseillé de les conserver dans une salle de bain par exemple.
Il est également déconseillé de les conserver près d’une source d’ondes électromagnétiques, comme le four à micro-onde et les téléphones portables, entre autres.

  1. La notice ne dit pas à quoi cela sert, pourquoi ?

Les médicaments Labo’Life sont actuellement tous notifiés auprès des Agences Pharmaceutiques. Dans le cadre des notifications, les médicaments homéopathiques sont repris comme : « sans indication thérapeutique ». Les notices incluses dans les boîtes ne donnent donc pas d’indications thérapeutiques.
De plus, dans le cadre de la réglementation, la présence d’une notice n’est pas obligatoire dans les boîtes. Cependant la société Labo’Life a décidé d’en mettre une afin de donner le plus de renseignements possible aux patients.

  1. Quels sont les effets secondaires du traitement ?

Les médicaments Labo’Life sont des médicaments homéopathiques (Directive Européenne 2001/83/CE art. 14). L’utilisation de très petite dose de produit leur confère très peu d’effets secondaires, comparé avec les médicaments allopathiques.

Dans certains cas, des troubles digestifs peuvent apparaître lors de la prise à jeun du médicament ; dans ce cas là, il faut privilégier une prise environ une heure après le repas.

Les médicaments Labo’Life, comme tous les médicaments homéopathiques, contiennent une faible quantité de lactose, ce qui peut provoquer des effets secondaires auprès des patients intolérants à ce type de sucre. Les granules d’une gélule-dose contiennent 80 mg de lactose. Pour avoir une idée, 100 g de lait écrémé en contient 5.0 g (1), soit 62,5 fois plus.
Une personne intolérante au lactose peut donc essayer de prendre ce médicament et voir si elle le supporte. Dans le cas contraire, de nombreux homéopathes conseillent de faire fondre les granules dans un verre contenant un peu d’eau minérale, puis de laisser cette eau le plus longtemps possible en contact avec la muqueuse sublinguale.

Lorsque le système immunitaire réagit au traitement, une augmentation des symptômes peut apparaître, ce qui est normal, dans les quinze premiers jours du traitement. C’est un phénomène normal en homéopathie. Il faut continuer à prendre le traitement et les symptômes vont diminuer petit à petit. Si les symptômes sont trop importants, consultez votre médecin.

  1. Est-ce que je peux arrêter mon traitement allopathique quand je prends de la Micro-Immunothérapie ?

Non. Si vous prenez un traitement allopathique, seul votre médecin peut vous dire de l’arrêter. Il ne faut en aucun cas décider d’arrêter ce traitement vous-même parce que vous prenez un médicament de Micro-Immunothérapie. De même, lorsque vous consultez votre médecin homéopathe, n’oubliez pas de lui dire quels autres médicaments vous prenez.
Par ailleurs, la Micro-Immunothérapie peut apporter un complément aux thérapies conventionnelles telles que la chirurgie, la chimiothérapie, etc.

Médicaments Labo’Life - Production

  1. Comment est-ce fabriqué ?

Les souches (les matières premières) sont analysées par le laboratoire de contrôle et libérées par le pharmacien responsable avant d’être montées en dilutions homéopathiques (en CH ou en K selon les souches). Les granules sont ensuite imprégnées avec les solutions homéopathiques, puis elles sont mises en gélules. Les gélules sont analysées par le laboratoire de contrôle pour vérifier leur conformité, puis sont mises en blister et finalement en boîte. Le produit fini est alors contrôlé une nouvelle fois par le laboratoire de contrôle avant d’être libéré par le pharmacien responsable pour qu’il soit mis sur le marché.

  1. D’où proviennent les matières premières ?

En ce qui concerne les gélules, les granules, l’alcool et les matériaux de conditionnements, les matières premières proviennent de sociétés de référence dans le monde pharmaceutiques. Les souches de type immunologique (95% des souches), sont fabriquées selon la technique d’ADN recombinant. Aucune souche n’est donc d’origine humaine. Les souches sont fabriquées en majeure partie sans adjuvants d’origine animale. Ces différents points permettent de garantir la sécurité virale de nos médicaments. Les souches disposent toutes d’un certificat d’analyse du producteur et elles sont analysées par les laboratoires de contrôle de Labo’Life avant d’être utilisées, afin de garantir leur qualité.

  1. Les composants sont-ils dangereux ? J’ai lu qu’il y avait des interférons et du Tumor Necrosis Factor dans la composition du produit.

Les médicaments Labo’Life sont des médicaments homéopathiques. Les composants sont donc dilués de très nombreuses fois avant d’entrer dans la composition de nos médicaments.
Aux dilutions utilisées, il n’y a plus aucune toxicité puisque les souches ne sont plus en pondéral, comme dans les médicaments allopathiques, mais bien sous forme de dilutions homéopathiques.

Médicaments Labo’Life – Présentation

  1. Il y a des numéros sur le blister. Pourquoi ?

Les formules des médicaments Labo’Life sont séquentielles, c'est-à-dire qu’elles suivent une logique (séquence) pour respecter au mieux la cascade des cytokines de la réaction immunitaire ciblée par le médicament. La composition de chaque gélule est donc différente. C’est la raison pour laquelle des numéros sont inscrits sur les blisters : pour permettre au patient de ne pas se tromper lors de la prise de son médicament.

  1. Pourquoi y a-t-il des gélules de couleurs différentes ?

Les médicaments de Micro-Immunothérapie sont des médicaments séquentiels, c’est-à-dire qu’ils ont une composition différente pour chaque gélule afin de respecter au mieux la cascade des cytokines de la réaction immunitaire ciblée par le médicament. Pour permettre au patient de visualiser cette suite logique dans la séquence, les gélules ne sont pas de couleur identique, mais bien sous forme de dégradé de couleur.
De plus, certains médicaments ont des séquences de 5 gélules (reproduites deux fois sur un blister), ou de dix gélules. Dans le cas des séquences de 10 gélules, deux couleurs sont présentes sur le même blister : le bleu puis le rouge.
Dans le cas des séquences de 5 gélules, une seule couleur est présente sur le blister : soit le bleu, soit le rouge.

  1. J’avais des gélules bleues, maintenant j’ai des rouges…

Selon le médicament, la couleur des gélules change : certains médicaments ont des séquences de gélules rouges, d’autres ont des séquences de gélules bleues, et certains médicaments ont également des séquences de gélules bleues puis de gélules rouges.
Si vous aviez des gélules bleues et que maintenant vous avez des gélules rouges, c’est que votre traitement a été modifié par votre médecin, ou qu’il y a eu une erreur au niveau de la dispensation ; il faut donc vérifier le nom inscrit sur la boîte et s’il ne correspond pas avec votre médicament, prendre contact avec votre médecin pour voir s’il vous a prescrit un autre médicament, et si ce n’est pas le cas, prendre contact avec le pharmacien dispensateur afin de lui signaler l’erreur.

Médicament Labo’Life - Qui peut prendre des médicaments de Micro-Immunothérapie ?

  1. Les enfants peuvent-ils prendre les médicaments Labo’Life ?

Les médicaments Labo’Life sont adaptés à tous. Il n’y a aucune contre-indication à ce qu’un médicament de Micro-Immunothérapie soit prescrit à un enfant.

  1. Je suis enceinte, puis-je prendre ce médicament ?

Comme pour tout médicament, lorsque vous êtes enceinte, vous devez informer votre médecin avant de prendre ce médicament. Les deux périodes les plus sensibles de la grossesse étant les trois premiers mois et les trois derniers mois, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin afin qu’il évalue le risque/bénéfice du traitement.
Cependant, les médicaments de Micro-Immunothérapie sont des médicaments homéopathiques, qui ne sont en rien à déconseiller aux femmes enceintes.

  1. J’ai une intolérance au lactose, puis-je prendre les médicaments Labo’Life ?

Les médicaments Labo’Life sont fabriqués avec des globules homéopathiques constitués à 80 % de saccharose et à 20 % de lactose. Une gélule contient 400 mg de globules et donc 80 mg de lactose. Pour avoir une idée, 100 g de lait écrémé en contient 5.0 g(2), soit 62,5 fois plus.
Une personne intolérante au lactose peut donc essayer de prendre ce médicament, et voir si elle le supporte. Dans le cas contraire, de nombreux homéopathes conseillent de faire fondre les granules dans un verre contenant un peu d’eau minérale, puis de laisser cette eau le plus longtemps possible en contact avec la muqueuse sublinguale. Généralement, ce subterfuge permet au patient intolérant de prendre des médicaments homéopathiques, bien qu’ils contiennent une faible dose de lactose.

Médicament Labo’Life – Prise

  1. Comment prendre ce médicament ?

Les médicaments de Micro-Immunothérapie se présentent sous forme de gélules séquentielles.
Les trois plaquettes contenues dans la boîte disposent d’une numérotation. Il faut suivre cette numérotation lors de la prise du médicament, en commençant par la gélule numéro 1 jusqu’à la gélule numéro 10. Lorsque le premier blister est terminé, il faut prendre le blister suivant, en commençant, à nouveau par la gélule numéro 1.
Les gélules doivent être ouvertes, et leur contenu (les petites granules) doit être versé sous la langue pour permettre un contact avec la muqueuse sublinguale.
Idéalement, le médicament doit être pris le matin, à jeun.
Si cela n’était pas possible, il peut être pris soit 15 à 30 minutes avant le repas ou une heure après le repas.

  1. Quand faut-il prendre ce médicament ?

Idéalement, le médicament doit être pris le matin, à jeun.
Si cela n’était pas possible, il peut être pris soit 15 à 30 minutes avant le repas ou une heure après le repas.

  1. Pourquoi sous la langue ?

La nature nous a dotés d’une sorte de porte d’entrée directe vers le système immunitaire. Nous possédons sous la langue des tissus en contact avec notre système de défense, qui fonctionnent un peu comme un papier buvard. Les substances pénètrent directement le système et transmettent immédiatement les informations qu’elles contiennent.

  1. Pourquoi prendre un traitement de Micro-Immunothérapie à jeun ?

Les formules de Micro-Immunothérapie ont pour but de communiquer le message adéquat au système immunitaire. Le traitement doit être pris de préférence à jeun pour éviter de brouiller ce message. L’information ne doit pas être embarquée dans un flot alimentaire au risque d’être perdue. Néanmoins, il est aussi possible de le prendre entre les repas soit 15 à 30 minutes avant ou une heure après.

  1. Les gélules sont difficiles à ouvrir, comment faire ?

Les gélules Labo’Life sont des gélules de type clipsées. Elles sont composées de deux parties : une tête, plus courte, et un corps, plus long. La tête de la gélule s’emboîte sur le corps de la gélule.
Pour pouvoir ouvrir les gélules plus facilement, il faut tenir le corps de la gélule entre le pouce et l’index d’une main, et tourner la tête de la gélule dans le sens des aiguilles d’une montre, en la tenant entre le pouce et l’index de l’autre main.
Si vous avez des craintes de perdre des granules lors de l’ouverture de vos gélules, rien ne vous empêche de pratiquer l’ouverture au-dessus d’un petit verre vide pour récupérer les granules qui tomberaient lors de l’ouverture. (Il est important de ne pas toucher les granules avec les mains).

  1. Je renverse toujours un peu de globules quand j’ouvre ma gélule, je n’ai donc plus la dose, est-ce grave ?

Non, ce n’est pas grave du tout. La quantité de granules contenue dans une gélule est supérieure à la quantité nécessaire pour que le médicament agisse.
Si cela peut vous aider, vous pouvez pratiquer l’ouverture au-dessus d’un petit verre vide pour récupérer les granules qui tomberaient lors de l’ouverture. (Il est important de ne pas toucher les granules avec les mains).

  1. J’ai avalé les capsules en entier. Est-ce mauvais ?

Les capsules sont de qualité pharmaceutique et identiques à celles des médicaments destinés à être avalés. Elles sont digérées normalement, cependant lorsqu’elle est avalée toute entière, la capsule externe bloque l’efficacité du médicament. Les globules qui se trouvent à l’intérieur doivent être déposés sous la langue et doivent se dissoudre lentement pour une absorption optimale des ingrédients actifs.

  1. J’ai inversé deux gélules, est-ce grave ?

Non, ce n’est pas grave en soi. Dans ce cas-là, il faut reprendre le traitement là ou vous deviez être normalement. Si vous avez pris la gélule 5 au lieu de la gélule 4, la prochaine prise sera la gélule 6.

  1. Mon médecin m’a dit de prendre trois gélules par jour, comment dois-je faire ?

Dans le cas ou vous devez prendre plus d’une gélule par jour, il faut bien continuer à respecter la numérotation des gélules : prenez la gélule n° 1 le matin à jeun, la gélule n° 2 une heure après le déjeuner, et la gélule n° 3 vers 16 h (ne pas prendre de gélule après 17 h car cela peut diminuer le sommeil de certaines personnes plus sensibles). Le lendemain, recommencez en prenant la gélule n° 4 le matin à jeun, etc. en suivant le même procédé.

  1. J’ai plusieurs traitements homéopathiques, comment dois-je les prendre ?

Les médicaments homéopathiques doivent idéalement être pris loin des repas.
Si vous avez plusieurs traitements à prendre, prenez-en un le matin à jeun, puis les suivants au minimum de 15 à 30 minutes avant le repas ou une heure après le repas.
Il ne faut pas prendre plusieurs médicaments homéopathiques en même temps.

  1. Puis-je prendre mon médicament le soir ?

Les composants des médicaments de Micro-Immunothérapie engendrent parfois, selon les dilutions et la sensibilité des personnes, une difficulté à l’endormissement. Il est donc préférable de ne plus prendre de médicaments Labo’Life après 17 h. (Sauf pour des médicaments visant à rétablir le sommeil, la prise des granules se fera avant le coucher et au moins une heure après le dernier repas).

  1. Y a-t-il des interactions avec la nourriture ou les boissons ?

Les médicaments de Micro-Immunothérapie sont des médicaments homéopathiques qui répondent donc aux mêmes caractéristiques de prise.
Il ne faut pas les prendre en même temps que les repas, et il faut éviter la prise concomitante de café et de thé, de chocolat, de tabac, d’alcool et de menthe.

  1. Cela fait 10 jours que je prends le traitement et je me sens beaucoup plus mal. Est-ce normal ?

Lorsque le système immunitaire réagit au traitement, une augmentation des symptômes peut apparaître dans les quinze premiers jours du traitement. C’est un phénomène normal en homéopathie. Il faut continuer à prendre le traitement et les symptômes vont diminuer petit à petit.
Si les symptômes sont trop importants contactez votre médecin.

Médicaments Labo’Life - Commande

  1. Ai-je besoin d’une ordonnance (prescription) pour disposer d’un traitement Labo’Life ?

Les médicaments Labo’Life ne sont pas sur prescription médicale, et sont disponibles auprès des pharmacies.
Cependant, les médicaments de Micro-Immunothérapie étant fort spécifiques, il est préférable de consulter un médecin formé en Micro-Immunothérapie afin de disposer du traitement le mieux adapté à votre pathologie. Certains médicaments peuvent également être conseillés par votre pharmacien.

  1. Où puis-je commander mes médicaments ?

Les médicaments Labo’Life sont distribués en pharmacies.

  1. Puis-je vous commander mes médicaments ?

Non, vous ne pouvez pas commander vos médicaments directement à Labo’Life.
La législation pharmaceutique interdit la vente directe au patient.
Les sociétés pharmaceutiques ne peuvent approvisionner que les grossistes répartiteurs et les pharmacies.
Vous pouvez donc acheter nos médicaments auprès de n’importe quelle pharmacie.